TERRE DES RÊVES. 2004 - Anabell Guerrero
     
TERRE DES RÊVES. 2004
Jepira, terre des morts.
Cecira Armitano

Anabell Guerrero a développé un ample registre de photographies en couleur réalisée à la Guajira, territoire situé à la frontière du Venezuela et de la Colombie Elle cherche ainsi à incarner les images fugitives du monde des mythes wayus qui, comme leur vie quotidienne , sont peuplées de vigoureuses et pures couleurs.
Par le biais d’un procédé de sur-impression et de superposition se construit finalement le lieu de la représentation, espace d’échanges entre les différents plans : le fond, les plans intermédiaires et l’image finale. En résulte des images décousues qui inscrivent sur une sorte de palimpseste l’existence de l’image dans le temps , la séquence de l’impression suscite un espace-temps entre elles qui ne sera pas le temps de l’illusion ou de la permanence mais plutôt celui de l’abstraction de l’onirique ou de la métamorphose , un temps intérieur à l’image, un « temps vertical » comme celui de la mémoire dans laquelle plusieurs formes du présent se rencontrent , nous n’entrons ni ne sortons, nous restons en lui.
La multiplication des images opère une sédimentation , une condensation , une sorte de viscosité, si contraire à la sèche objectivité du processus de simple registre. Aucune lecture unique ne s’impose , au contraire , un dialogue s’opère entre les différents plans,un discours discontinu se tisse , peut -être comme celui des rêves,des hallucinations et des révélations .
Ce récit poétique oscille entre matière et abstraction créant ainsi une ambiguïté qui détone des mécanismes de l’inconscient et de la mémoire.



Cecira Armitano
Membre AICA (France)


Top